Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de A à Z

Pratique : tous nos coups de coeur par ordre alphabétique, le répertoire du blog  Nos belles photos de nos beaux voyages
Pratique : tous les artistes et groupe de musique par ordre alphabétique d'auteur, le répertoire du blog  Pratique : tous les films par ordre alphabétique d'auteur, le box office du blog

Les bouquins de A à Z

Pratique : tous nos bouquins par ordre alphabétique d'auteur, le répertoire  Pratique : tous nos bouquins nordiques par ordre alphabétique d'auteur, ne perdez pas le nord
Pratique : tous nos polars par ordre alphabétique d'auteur, le répertoire des polars  Pratique : tous nos bouquins asiatique par ordre alphabétique d'auteur, le répertoire des auteurs asiatiques du blog
Pratique : toutes nos BD par ordre alphabétique, l'annuaire des BD du blog  Nos meilleurs petits bouquins, les opsucules minuscules de moins de 100 pages
Le best-of de nos meilleurs bouquins, les coups de coeur parmi les coups de coeur  Les suggestions du chef, coups de coeur parmi les coups de coeur


On voyage !

Les photos de nos voyages

on vous a vu

  • Statistiques depuis 2006
  • [] aujourd'hui
  • [] en ligne

 

ON TROUVE !

 

Loading

ON EN EST   

Retrouvez-nous sur Critiques Libres   Retrouvez nous sur Trip advisor
Retrouvez nous sur Babelio   C'est Wiki sait tout  
Notre logo   Le contenu de ce blog n'est pas libre de tout droit, cliquez pour le détail

On A Tout Archivé

20 août 2007 1 20 /08 /août /2007 07:51
Le LucernaireIl est peut-être un peu tôt mais c'est quand même de bon augure pour la saison théâtre 2007/2008 : notre cantine culturelle Le Lucernaire présente Des souris et des hommes jusqu'au 18 septembre.
Une adaptation du roman de Steinbeck.
Deux acteurs et trois personnages, une mise en scène astucieuse et un décor qui, à partir de trois bouts de planches, nous emmène d'un clin d'oeil au far-west.
À croire que toute notre enfance s'est déroulée là-bas (ou bien est-ce parce qu'elle a été bercée de westerns à la télé ?!).
Toutefois Steinbeck ne s'intéresse pas au far-west des indiens et des cow-boys Marlboro, mais plutôt à celui des fermiers, des bouseux, aux lendemains douloureux de la crise de 1929.
De son roman sont sortis deux journaliers : Lennie, le grand costaud un peu débile qui ne mesure pas sa force et qui a le don de s'attirer les pires emmerdes, et George son acolyte et protecteur, pas toujours ravi de tirer ce boulet mais qui serait, à coup sûr, encore plus malheureux sans lui.
Tous deux promènent leur misère humaine et pécunière à la recherche de petits boulots, de ranch en ranch, en rêvant d'un avenir meilleur mais lointain.
Dès le début de la pièce, on mesure  la tension qui s'installe et qui ira crescendo : on sent le drame inévitable.
Le bouquin de Steinbeck est maintenant loin dans nos mémoires (peut-être l'occasion de le (re)découvrir ?) et l'atmosphère tendue nous rappelle plutôt les romans de Thomas Savage dont on parlait l'été passé.
Un texte irréprochable et une belle performance des deux acteurs (avec une mention spéciale pour "Lennie", Patrice Bornand) qui nous racontent une très belle histoire, forte, une histoire d'amitié entre deux hommes, emplie d'humanité.
Nos meilleurs sites "théâtre" en parlent ici et .

Partager cet article

Repost 0
Published by BMR & MAM - dans Pestacle
commenter cet article

commentaires

On A Tout Rangé