Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de A à Z

Pratique : tous nos coups de coeur par ordre alphabétique, le répertoire du blog  Nos belles photos de nos beaux voyages
Pratique : tous les artistes et groupe de musique par ordre alphabétique d'auteur, le répertoire du blog  Pratique : tous les films par ordre alphabétique d'auteur, le box office du blog

Les bouquins de A à Z

Pratique : tous nos bouquins par ordre alphabétique d'auteur, le répertoire  Pratique : tous nos bouquins nordiques par ordre alphabétique d'auteur, ne perdez pas le nord
Pratique : tous nos polars par ordre alphabétique d'auteur, le répertoire des polars  Pratique : tous nos bouquins asiatique par ordre alphabétique d'auteur, le répertoire des auteurs asiatiques du blog
Pratique : toutes nos BD par ordre alphabétique, l'annuaire des BD du blog  Nos meilleurs petits bouquins, les opsucules minuscules de moins de 100 pages
Le best-of de nos meilleurs bouquins, les coups de coeur parmi les coups de coeur  Les suggestions du chef, coups de coeur parmi les coups de coeur


On voyage !

Les photos de nos voyages

on vous a vu

  • Statistiques depuis 2006
  • [] aujourd'hui
  • [] en ligne

 

ON TROUVE !

 

Loading

ON EN EST   

Retrouvez-nous sur Critiques Libres   Retrouvez nous sur Trip advisor
Retrouvez nous sur Babelio   C'est Wiki sait tout  
Notre logo   Le contenu de ce blog n'est pas libre de tout droit, cliquez pour le détail

On A Tout Archivé

28 octobre 2007 7 28 /10 /octobre /2007 15:20
Le site de la Pinacothèque
Portraits d'époque.

À côté de Fauchon, place de la Madeleine, la Pinacothèque expose Soutine (1893-1943).
Un peintre maudit qui cumulait les tares : juif, russe, immigré et peintre.
Un artiste qui cultivait aussi son propre mythe et dont on dit qu'il rachetait en douce ses propres toiles pour les brûler.
Un des rares expressionnistes «français» et une peinture furieuse qui fait un peu la transition entre Cézanne et Bacon.
Une oeuvre qu'on avait déjà eu l'occasion d'apprécier en partie à l'Orangerie.
On aime beaucoup les portraits torturés de Chaïm Soutine : les oreilles d'écorchés, les orbites noires et profondes, le nez et la bouche comme emportés dans un tourbillon.
Soutine c'est un peu le côté obscur de Modigliani (qui l'a beaucoup aidé d'ailleurs).
On aime aussi quelques paysages déformés : les maisons, arbres et montagnes semblent jaillir des profondeurs de la terre ou bien au contraire, peut-être qu'ils y retournent, dévastés, emportés par le même tourbillon fantastique.
Une chose est sûre : chez Soutine, objets, nature et êtres, tous sont emportés par le mouvement.
On regrettera d'autant plus une expo un peu à l'étroit dans les sous-sols de la Pinacothèque aux couleurs et éclairages approximatifs : une oeuvre qui méritait mieux.

Le Monde en parle, Erwann également.

Partager cet article

Repost 0
Published by BMR - dans Paris
commenter cet article

commentaires

On A Tout Rangé