Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de A à Z

Pratique : tous nos coups de coeur par ordre alphabétique, le répertoire du blog  Nos belles photos de nos beaux voyages
Pratique : tous les artistes et groupe de musique par ordre alphabétique d'auteur, le répertoire du blog  Pratique : tous les films par ordre alphabétique d'auteur, le box office du blog

Les bouquins de A à Z

Pratique : tous nos bouquins par ordre alphabétique d'auteur, le répertoire  Pratique : tous nos bouquins nordiques par ordre alphabétique d'auteur, ne perdez pas le nord
Pratique : tous nos polars par ordre alphabétique d'auteur, le répertoire des polars  Pratique : tous nos bouquins asiatique par ordre alphabétique d'auteur, le répertoire des auteurs asiatiques du blog
Pratique : toutes nos BD par ordre alphabétique, l'annuaire des BD du blog  Nos meilleurs petits bouquins, les opsucules minuscules de moins de 100 pages
Le best-of de nos meilleurs bouquins, les coups de coeur parmi les coups de coeur  Les suggestions du chef, coups de coeur parmi les coups de coeur


On voyage !

Les photos de nos voyages

on vous a vu

  • Statistiques depuis 2006
  • [] aujourd'hui
  • [] en ligne

 

ON TROUVE !

 

Loading

ON EN EST   

Retrouvez-nous sur Critiques Libres   Retrouvez nous sur Trip advisor
Retrouvez nous sur Babelio   C'est Wiki sait tout  
Notre logo   Le contenu de ce blog n'est pas libre de tout droit, cliquez pour le détail

On A Tout Archivé

30 mars 2008 7 30 /03 /mars /2008 06:26
Le site du Théâtre 13

Qu'on leur coupe la tête.

Le Théâtre 13, notre salle de quartier avec son aimable petit amphithéâtre, nous offre une leçon d'Histoire.
Au XVI° siècle, l'histoire de l'affrontement entre deux reines : Élisabeth 1ère et Marie Stuart, la protestante et la catholique, la bâtarde et l'héritière légitime de la couronne d'Angleterre, la progressiste et la conservatrice. La reine vierge (Élisabeth ne s'est jamais mariée, préférant le pouvoir à l'amour) et l'inspiratrice de de plusieurs rois, amants, complots et maris.
Rappelons au passage pour ceux qui dormaient près du radiateur en cours d'Histoire, que Marie Stuart fut également pendant un peu plus d'un an ... Reine de France, épouse de François II.
Car déjà à l'époque ces maudits français rêvaient de prendre la perfide Albion à revers et soutenait donc la reine d'Écosse, histoire d'emmerder la couronne britannique.
La langue classique de Schiller (oui le poète) n'est pas d'un abord facile mais l'effort est récompensé avec ce texte, respectueux de l'Histoire, qui parle du pouvoir, de celui exercé par ces deux femmes, reines des hommes mais soumises à la raison d'état.
Pour une fois, on peut même vous dévoiler la fin qui figure dans tous les manuels : la progressiste Élisabeth et sa Réforme auront raison de la réactionnaire et catholique Marie Stuart qui finira la tête en moins, en 1567.
C'est aussi la naissance d'une époque : après la découverte de l'Amérique, le boom démographique après la peste noire, la fin de l'unité religieuse chrétienne, les liens nouveaux entre la monarchie et l'État, ...
Une mise en scène sobre et limpide, toute au service du texte et des deux actrices, très convaincantes.

Pour celles et ceux qui aiment réviser leur Histoire.

Partager cet article

Repost 0
Published by BMR & MAM - dans Pestacle
commenter cet article

commentaires

On A Tout Rangé