Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de A à Z

Pratique : tous nos coups de coeur par ordre alphabétique, le répertoire du blog  Nos belles photos de nos beaux voyages
Pratique : tous les artistes et groupe de musique par ordre alphabétique d'auteur, le répertoire du blog  Pratique : tous les films par ordre alphabétique d'auteur, le box office du blog

Les bouquins de A à Z

Pratique : tous nos bouquins par ordre alphabétique d'auteur, le répertoire  Pratique : tous nos bouquins nordiques par ordre alphabétique d'auteur, ne perdez pas le nord
Pratique : tous nos polars par ordre alphabétique d'auteur, le répertoire des polars  Pratique : tous nos bouquins asiatique par ordre alphabétique d'auteur, le répertoire des auteurs asiatiques du blog
Pratique : toutes nos BD par ordre alphabétique, l'annuaire des BD du blog  Nos meilleurs petits bouquins, les opsucules minuscules de moins de 100 pages
Le best-of de nos meilleurs bouquins, les coups de coeur parmi les coups de coeur  Les suggestions du chef, coups de coeur parmi les coups de coeur


On voyage !

Les photos de nos voyages

on vous a vu

  • Statistiques depuis 2006
  • [] aujourd'hui
  • [] en ligne

 

ON TROUVE !

 

Loading

ON EN EST   

Retrouvez-nous sur Critiques Libres   Retrouvez nous sur Trip advisor
Retrouvez nous sur Babelio   C'est Wiki sait tout  
Notre logo   Le contenu de ce blog n'est pas libre de tout droit, cliquez pour le détail

On A Tout Archivé

19 juillet 2009 7 19 /07 /juillet /2009 19:20
Le site du Châtelet
Feux d'artifice |

La Compagnie Alvin Ailey fête ses cinquante ans, dirigée désormais par Judith Jameson (Alvin Ailey est décédé en 89).
Vite, vous n'avez que jusqu'au 25 juillet pour profiter de quelques représentations au Théâtre du Châtelet dans le cadre des Étés de la Danse à Paris.
Le 18 (la programmation varie selon les dates), la première partie (Golden Section, une nouveauté en France) a été surprenante, époustouflante de virtuosité technique : la douzaine de danseurs dorés y semblait flotter au-dessus du sol, tels des marionnettes suspendues à des fils invisibles.
C'était comme au feu d'artifice : oh, la belle rouge, oh la belle orange !
La partie centrale du spectacle nous a laissés un peu sur notre faim : la danse fut sans faute, rapide et acrobatique, souple et sportive, mais il manquait à la technique irréprochable un petit supplément d'âme.
Et puis vint le final (Love Stories, une chorégraphie de Judith Jameson herself) !
Toujours comme au feu d'artifice !
La troupe au complet, habillée de couleurs acidulées (rouges, bleus, jaunes, ....) puis un dernier mouvement où ils reviennent tout d'orange vêtus accompagnés de beaux jeux de lumière.
Pour cette longue et superbe dernière partie, la magie de la danse et de la musique opère de nouveau, la danse très moderne, rapide, syncopée des chorégraphies Alvin Ailey, retrouve l'alliance avec la musique.
C'est superbe ! Tout le théâtre, debout, conquis (ou acquis), applaudit et ovationne (un tonnerre de vivats et de bravos, rarement vu ou entendu) et en redemande un dernier petit morceau.
On se laisse aller à imaginer le bonheur de ces artistes ainsi salués chaque soir ...

Pour celles et ceux qui aiment les corps suspendus.
Le site des Étés de la Danse. RFI et MagLM en parlent.

Partager cet article

Repost 0
Published by BMR & MAM - dans Pestacle
commenter cet article

commentaires

On A Tout Rangé