Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de A à Z

Pratique : tous nos coups de coeur par ordre alphabétique, le répertoire du blog  Nos belles photos de nos beaux voyages
Pratique : tous les artistes et groupe de musique par ordre alphabétique d'auteur, le répertoire du blog  Pratique : tous les films par ordre alphabétique d'auteur, le box office du blog

Les bouquins de A à Z

Pratique : tous nos bouquins par ordre alphabétique d'auteur, le répertoire  Pratique : tous nos bouquins nordiques par ordre alphabétique d'auteur, ne perdez pas le nord
Pratique : tous nos polars par ordre alphabétique d'auteur, le répertoire des polars  Pratique : tous nos bouquins asiatique par ordre alphabétique d'auteur, le répertoire des auteurs asiatiques du blog
Pratique : toutes nos BD par ordre alphabétique, l'annuaire des BD du blog  Nos meilleurs petits bouquins, les opsucules minuscules de moins de 100 pages
Le best-of de nos meilleurs bouquins, les coups de coeur parmi les coups de coeur  Les suggestions du chef, coups de coeur parmi les coups de coeur


On voyage !

Les photos de nos voyages

on vous a vu

  • Statistiques depuis 2006
  • [] aujourd'hui
  • [] en ligne

 

ON TROUVE !

 

Loading

ON EN EST   

Retrouvez-nous sur Critiques Libres   Retrouvez nous sur Trip advisor
Retrouvez nous sur Babelio   C'est Wiki sait tout  
Notre logo   Le contenu de ce blog n'est pas libre de tout droit, cliquez pour le détail

On A Tout Archivé

12 mai 2007 6 12 /05 /mai /2007 20:12
Le siteL'affiche avec Hannibal Lecter ne nous avait guère alléchés et ce sont donc les critiques (plutôt bonnes) qui nous auront poussés dans les salles obscures pour essayer de découvrir La faille.
Bien nous en a pris car voici un polar bien mené : on sait d'entrée de jeu qui est l'assassin, la police aussi (il se livre quasiment lui-même) et donc tout repose sur la machination montée (comme une horloge ... à billes) par A. Hopkins (inquiétant à souhait comme à son habitude) pour confondre la justice et ressortir libre comme l'air ... après avoir assassiné sa femme, et plutôt deux fois qu'une (mais il faut dire qu'elle le trompait, elle l'avait bien cherché non ?).
Face à lui, Ryan Gosling tient (et fort bien) le rôle du procureur, jeune loup aux dents longues et aux yeux plus gros que le ventre.
Lequel des deux mangera l'autre ? Euh, rassurez-vous, c'était juste une façon de parler, on n'est pas chez Hannibal ...
Malgré peut-être quelques temps morts, voilà une séance détente bien venue !
Certaines séquences avec A. Hopkins sont presque traitées au second degré et avec toute la salle, on rit à plusieurs reprises de voir la justice malmenée par ce maître es manipulations.

D'autres blogs en parlent sur Critico-blog.

Partager cet article

Repost 0
Published by BMR & MAM - dans Cinoche
commenter cet article

commentaires

akialam 26/08/2007 20:20

J'ai adoré ce film! une solution pourtant simple, et on se fait avoir!

murielle 21/05/2007 19:38

J'ai bien aimé ce film on retrouve chez Anthony Hopkins le même regard et certaines images qui font penser à Annibal. Le jeune procureur s'en sort bien et le suspence dure jusqu'au bout.

anjelica 15/05/2007 17:17

Celui là, il me tente bien !

On A Tout Rangé