Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de A à Z

Pratique : tous nos coups de coeur par ordre alphabétique, le répertoire du blog  Nos belles photos de nos beaux voyages
Pratique : tous les artistes et groupe de musique par ordre alphabétique d'auteur, le répertoire du blog  Pratique : tous les films par ordre alphabétique d'auteur, le box office du blog

Les bouquins de A à Z

Pratique : tous nos bouquins par ordre alphabétique d'auteur, le répertoire  Pratique : tous nos bouquins nordiques par ordre alphabétique d'auteur, ne perdez pas le nord
Pratique : tous nos polars par ordre alphabétique d'auteur, le répertoire des polars  Pratique : tous nos bouquins asiatique par ordre alphabétique d'auteur, le répertoire des auteurs asiatiques du blog
Pratique : toutes nos BD par ordre alphabétique, l'annuaire des BD du blog  Nos meilleurs petits bouquins, les opsucules minuscules de moins de 100 pages
Le best-of de nos meilleurs bouquins, les coups de coeur parmi les coups de coeur  Les suggestions du chef, coups de coeur parmi les coups de coeur


On voyage !

Les photos de nos voyages

on vous a vu

  • Statistiques depuis 2006
  • [] aujourd'hui
  • [] en ligne

 

ON TROUVE !

 

Loading

ON EN EST   

Retrouvez-nous sur Critiques Libres   Retrouvez nous sur Trip advisor
Retrouvez nous sur Babelio   C'est Wiki sait tout  
Notre logo   Le contenu de ce blog n'est pas libre de tout droit, cliquez pour le détail

On A Tout Archivé

4 janvier 2011 2 04 /01 /janvier /2011 06:54

Le Monde en parle


2011 : another year ?

Le film de Mike Leigh n'est distribué que dans de rares cinés mais il fait salle comble et ce n'est certainement pas uniquement dû à son titre accrocheur en cette période : Another year.
http://carnot69.free.fr/images/coeur.gifAvec ce film, vrai gros coup de coeur, cette autre année qu'est 2011 commence donc en beauté.
Sur la toile de Mr. Leigh les saisons défilent, du printemps à l'hiver et l'on devine qu'après les saisons, ce sont les années qui se répètent.
À dire vrai, la fin de la séance nous laisse assis sur nos fauteuils et on aimerait bien rester quelques saisons de plus en la charmante compagnie de Tom et Gerri (et oui, y'a des noms comme ça ...).
Tom et Gerri sont deux londoniens. Lui est géologue, elle est psychologue. Ils approchent de la retraite. Ils cultivent leur jardin.
Tout comme le jardinier Darroussin de J. Becker, ils ont faite leur, la maxime de Confucius : Cultiver son jardin et ses légumes pour subvenir à ses besoins quotidiens, voilà ce qu'on appelle la politique des simples.
Leurs grandes satisfactions ne sont pas professionnelles(1) et pour leur bonheur il suffit d'avoir de belles tomates et un fils heureux en mariage.
Autour d'eux gravitent quelques amis esseulés comme Ken et surtout Mary, une collègue de Gerri, en complète perdition.

Malmenée par les intempéries de la vie, larguée par ses mecs, lâchée par sa petite auto rouge, Mary part à vau-l'eau, ou plutôt à vau-le-vin-blanc.
Dans l'océan agité de la vie, Tom & Gerri font figure de bouée de sauvetage : l'accueil bienveillant de Tom & Gerri, la maison chaleureuse de Tom & Gerri, les sandwiches et les petits plats savoureux de Tom ou Gerri, ...
Au fil des saisons et des rendez-vous, on reste béat devant ces portraits.
Il y a plusieurs façons de lire le film de Mike Leigh qui, comme le dit Lorraine, est un film qui fait réfléchir (presqu'au sens premier de miroir) et causer.
On peut y voir les efforts désespérés (et désespérants) de Mary pour s'accrocher à la bouée Tom & Gerri : elle est prête à tout, comme à enfoncer la tête sous l'eau de son compagnon d'infortune Ken puisqu'il n'y a certainement pas de place pour deux sur la bouée. Elle est prête à tout et avec tout le monde mais on ne vous en dit pas plus.
On peut également y suivre la voie (trop ?) rectiligne tracée par Tom & Gerri : droits dans leurs bottes en caoutchouc, ils suivent leur bonhomme de chemin, imperturbables dans leur abri de jardin, expliquant à leurs amis que tout est question de choix dans la vie et que, une fois les choix faits, et bien il faut les assumer. À ce propos, l'une des scènes qui ouvre le film et où l'on voit Gerri dans l'exercice de son métier(2) est riche d'enseignements sur cette facette du film.
On peut encore y apprendre les différentes façon de picoler : avec assiduité et application comme Mary et Ken(3) ou tout en douceur comme Tom & Gerri sur leur canapé le soir (vin rouge pour monsieur, vin blanc pour madame) ou encore dans leur abri de jardin sous la pluie (là, c'est plutôt thé anglais).
Mais le regard désabusé de Mike Leigh se garde bien de donner des leçons de morale : à chaque spectateur, selon son histoire, selon son humeur, de se faire son propre film.
Ce sera de toute manière un beau film : les acteurs sont vraiment extraordinaires et tant de choses non dites passent dans un silence ou un regard ... Du beau cinéma.
Avec une palme pour le couple Tom & Gerri : Jim Broadbent et Ruth Sheen, plus vrais que vrais : installez vous près de l'écran, histoire de mieux partager l'intimité de leur cuisine qu'on voudrait ne pas quitter.

Il serait vraiment dommage de démarrer une autre année en passant à côté de Another year ....

__________________________________
(1) : Tom a déjà la soixantaine et ne verra jamais la fin de son tunnel, on n'aura plus de nouvelles de la patiente de Gerri, ...
(2) : elle est psychologue, son fils Joe assiste des travailleurs immigrés, son amie Katie est ergothérapeute ...
(3) : bon d'accord Ken, c'est plus que de l'application et il arbore un T-Shirt : less thinking, more drinking ... what a program !


Pour celles et ceux qui aiment les tomates, le thé ET le vin blanc.
Lorraine, Alain, Kilucru, Le Monde, Critikat en parlent.

Partager cet article

Repost 0
Published by BMR & MAM - dans Cinoche
commenter cet article

commentaires

ChezLo 08/01/2011 10:39



Ce film est comme un bon vin qui s'apprécie dans la durée, une fois aéré. Plus j'y repense et plus je lui trouve des qualités (surtout après avoir vu "Somewhere" de Sofia Coppola).


Merci pour le lien dans ton billet !



dasola 06/01/2011 11:22



Bonjour, personnellement, j'ai été agréablement surprise par ce film qui m'a réconciliée avec Mike Leigh (pour l'instant). Quand j'y repense, je trouve que le texte conviendrait bien sur une
scène de théâtre. Et aussi Tom et Gerri, sous leur air aimable cache une certaine cruauté surtout envers Mary. Bonne journée et excellente année 2011.



alain 04/01/2011 18:40



Je partage tout..



On A Tout Rangé