Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de A à Z

Pratique : tous nos coups de coeur par ordre alphabétique, le répertoire du blog  Nos belles photos de nos beaux voyages
Pratique : tous les artistes et groupe de musique par ordre alphabétique d'auteur, le répertoire du blog  Pratique : tous les films par ordre alphabétique d'auteur, le box office du blog

Les bouquins de A à Z

Pratique : tous nos bouquins par ordre alphabétique d'auteur, le répertoire  Pratique : tous nos bouquins nordiques par ordre alphabétique d'auteur, ne perdez pas le nord
Pratique : tous nos polars par ordre alphabétique d'auteur, le répertoire des polars  Pratique : tous nos bouquins asiatique par ordre alphabétique d'auteur, le répertoire des auteurs asiatiques du blog
Pratique : toutes nos BD par ordre alphabétique, l'annuaire des BD du blog  Nos meilleurs petits bouquins, les opsucules minuscules de moins de 100 pages
Le best-of de nos meilleurs bouquins, les coups de coeur parmi les coups de coeur  Les suggestions du chef, coups de coeur parmi les coups de coeur


On voyage !

Les photos de nos voyages

on vous a vu

  • Statistiques depuis 2006
  • [] aujourd'hui
  • [] en ligne

 

ON TROUVE !

 

Loading

ON EN EST   

Retrouvez-nous sur Critiques Libres   Retrouvez nous sur Trip advisor
Retrouvez nous sur Babelio   C'est Wiki sait tout  
Notre logo   Le contenu de ce blog n'est pas libre de tout droit, cliquez pour le détail

On A Tout Archivé

9 novembre 2010 2 09 /11 /novembre /2010 06:03

Yakakliker pour écouter


From Mâcon.

Nicolas comment ?

Oui, Nicolas Comment.

Ou l'histoire du photographe qui se met à la musique (repéré par MAM).

Il avait déjà travaillé avec Rodolphe Burger et son style s'en approche.

Il vient de confier la mise en scène de son album à Marc Collin que l'on connaît bien depuis une certaine Nouvelle Vague.

Voilà pas mal de références qui justifient le détour par le mâconnais pour découvrir cet album qui vient tout juste de sortir : Nous étions Dieux (cette chanson titre est celle qu'on préfère).

Des “textes à texte”, parfois un peu sulfureux (avec un petit parfum de gainsbarre), un phrasé ténébreux (dans la veine du strasbourgeois déjà cité plus haut), une curiosité de la nouvelle scène française.

Même si le bonhomme se dit ambitieux plutôt que prétentieux, cela sonne un peu trop sophistiqué/recherché pour notre goût et pas tout à fait aussi mélodique qu'on l'aurait aimé.

Mais à écouter tout de même : la production franco-française n'est pas si riche que l'on puisse bouder cette découverte.


Pour celles et ceux (mais surtout celles) qui aiment le côté obscur du chanteur mâle.
Libé en parle.

Partager cet article

Repost 0
Published by BMR & MAM - dans Miousik
commenter cet article

commentaires

On A Tout Rangé