Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de A à Z

Pratique : tous nos coups de coeur par ordre alphabétique, le répertoire du blog  Nos belles photos de nos beaux voyages
Pratique : tous les artistes et groupe de musique par ordre alphabétique d'auteur, le répertoire du blog  Pratique : tous les films par ordre alphabétique d'auteur, le box office du blog

Les bouquins de A à Z

Pratique : tous nos bouquins par ordre alphabétique d'auteur, le répertoire  Pratique : tous nos bouquins nordiques par ordre alphabétique d'auteur, ne perdez pas le nord
Pratique : tous nos polars par ordre alphabétique d'auteur, le répertoire des polars  Pratique : tous nos bouquins asiatique par ordre alphabétique d'auteur, le répertoire des auteurs asiatiques du blog
Pratique : toutes nos BD par ordre alphabétique, l'annuaire des BD du blog  Nos meilleurs petits bouquins, les opsucules minuscules de moins de 100 pages
Le best-of de nos meilleurs bouquins, les coups de coeur parmi les coups de coeur  Les suggestions du chef, coups de coeur parmi les coups de coeur


On voyage !

Les photos de nos voyages

on vous a vu

  • Statistiques depuis 2006
  • [] aujourd'hui
  • [] en ligne

 

ON TROUVE !

 

Loading

ON EN EST   

Retrouvez-nous sur Critiques Libres   Retrouvez nous sur Trip advisor
Retrouvez nous sur Babelio   C'est Wiki sait tout  
Notre logo   Le contenu de ce blog n'est pas libre de tout droit, cliquez pour le détail

On A Tout Archivé

25 juin 2011 6 25 /06 /juin /2011 08:10
Le site du musée

Zeppelin d'idées pour dimanche. 

On ne raterait pas une occasion de rentrer dans la Grande Nef du Grand Palais, certainement l'un des lieux les plus magiques de Paris.

Certainement aussi l'un des plus difficiles à “occuper”.

D'où cette idée de Monumenta qui offre chaque année à un artiste contemporain l'occasion de relever le défi.

En 2011, c'est Anish Kapoor(1) qui s'y colle et qui passe brillament l'épreuve.

C'est à ce sculpteur indien que l'on doit le 'haricot' de Chicago.

À Paris, nous voici donc invités à pénétrer dans la gueule du Leviathan.

Le visiteur est comme absorbé par les portes chuintantes(2) et se retrouve dans une gigantesque bulle de caoutchouc rose ou rouge selon le soleil. Désorienté. Où est le bas et le haut ? La droite et la gauche ? Il y fait chaud. On en ressort comme pour renaître(3) et rentrer à nouveau mais dans la nef cette fois, histoire de cotoyer le monstre du dehors.

Le site du muséeAnish Kapoor est coutumier de ces sculptures monumentales, destinées à un large public.

Où la couleur est omniprésente jusqu'à se faire matière même.

Où dehors et dedans se mélangent comme ici où l'on sort des entrailles de la bête pour aller au dehors qui est en fait le dedans de la nef pour tâter le dehors de la bête.

L'intérieur est déroutant, oppressant, on n'est pas chez nous.

Mais à l'extérieur, dans le vaste espace rassurant de la nef, une fois retrouvés le béton et la ferraille familiers, les passants déambulent sous les immenses arceaux de caoutchouc de ce grand zeppelin rouge sombre, créature extraterrestre posée et capturée en plein Paris, bienveillante et protectrice.

À voir sous le soleil pour bénéficier de la lumière.

Et avec un billet coupe-fil car le monstre a du succès.

_________________________________

(1) : non MAM, il ne s'agit pas d'une grande fête juive ...

(2) : la bête est gonflée à bloc

(3) : oui la symbolique est évidente


Pour celles et ceux qui aimeraient retourner d'où ils viennent.

Partager cet article

Repost 0
Published by BMR & MAM - dans Paris
commenter cet article

commentaires

On A Tout Rangé