Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de A à Z

Pratique : tous nos coups de coeur par ordre alphabétique, le répertoire du blog  Nos belles photos de nos beaux voyages
Pratique : tous les artistes et groupe de musique par ordre alphabétique d'auteur, le répertoire du blog  Pratique : tous les films par ordre alphabétique d'auteur, le box office du blog

Les bouquins de A à Z

Pratique : tous nos bouquins par ordre alphabétique d'auteur, le répertoire  Pratique : tous nos bouquins nordiques par ordre alphabétique d'auteur, ne perdez pas le nord
Pratique : tous nos polars par ordre alphabétique d'auteur, le répertoire des polars  Pratique : tous nos bouquins asiatique par ordre alphabétique d'auteur, le répertoire des auteurs asiatiques du blog
Pratique : toutes nos BD par ordre alphabétique, l'annuaire des BD du blog  Nos meilleurs petits bouquins, les opsucules minuscules de moins de 100 pages
Le best-of de nos meilleurs bouquins, les coups de coeur parmi les coups de coeur  Les suggestions du chef, coups de coeur parmi les coups de coeur


On voyage !

Les photos de nos voyages

on vous a vu

  • Statistiques depuis 2006
  • [] aujourd'hui
  • [] en ligne

 

ON TROUVE !

 

Loading

ON EN EST   

Retrouvez-nous sur Critiques Libres   Retrouvez nous sur Trip advisor
Retrouvez nous sur Babelio   C'est Wiki sait tout  
Notre logo   Le contenu de ce blog n'est pas libre de tout droit, cliquez pour le détail

On A Tout Archivé

15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 17:23
Le site du théâtre

N'importe quoi. 

Une heure de délire absurde et de non-sens clownesque. Une heure de n'importe quoi.

Voilà ce que propose les compères des Chiche-capon(1).

La première partie du pestacle (à la Monty Python) est, littéralement, à pleurer de rire, vraiment.

La seconde moitié vire au délire tout terrain et manque un peu plus de maîtrise.

Aucune prétention théâtrale : les clowns brocardent joyeusement les acteurs et se revendiquent du cirque et du forain. Il faut dire qu'ils ont des dégaines résolument mortelles et qu'ils en jouent avec métier et brio.

Le comique est ici gestuel et visuel : ce sont les corps qui parlent.

Le lendemain, il ne reste d'ailleurs pas grand chose de leur 'pièce' : une heure de rire (et là, chapeau, c'est déjà pas si mal) et le sentiment d'avoir assisté à une sacrée prouesse physique.

Il faut les voir tenir tout un sketche en bouffant une pomme. Ou se taper dessus à coups de boudin de piscine(2).

Mais sous le délire potache, tout est soigneusement maîtrisé et mis en scène : on ne fait pas rire une salle entière en improvisant au petit bonheur.

On regrette (un petit peu) le manque d'unité poétique (quelques filons jaillissant ici ou là gagneraient à être mieux exploités) et l'absence de 'textes' dans la seconde partie.

_________________________________

(1) : mais ne cherchez pas, aucune trace des disparus de Saint-Agil dans le spectacle

(2) : conseil d'ami : évitez le premier rang, on vous aura prévenus


Pour celles et ceux qui aiment les pommes.
Froggy's en parle. C'est jusque fin juin au théâtre de la Pépinière.

Partager cet article

Repost 0
Published by BMR & MAM - dans Pestacle
commenter cet article

commentaires

On A Tout Rangé