Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de A à Z

Pratique : tous nos coups de coeur par ordre alphabétique, le répertoire du blog  Nos belles photos de nos beaux voyages
Pratique : tous les artistes et groupe de musique par ordre alphabétique d'auteur, le répertoire du blog  Pratique : tous les films par ordre alphabétique d'auteur, le box office du blog

Les bouquins de A à Z

Pratique : tous nos bouquins par ordre alphabétique d'auteur, le répertoire  Pratique : tous nos bouquins nordiques par ordre alphabétique d'auteur, ne perdez pas le nord
Pratique : tous nos polars par ordre alphabétique d'auteur, le répertoire des polars  Pratique : tous nos bouquins asiatique par ordre alphabétique d'auteur, le répertoire des auteurs asiatiques du blog
Pratique : toutes nos BD par ordre alphabétique, l'annuaire des BD du blog  Nos meilleurs petits bouquins, les opsucules minuscules de moins de 100 pages
Le best-of de nos meilleurs bouquins, les coups de coeur parmi les coups de coeur  Les suggestions du chef, coups de coeur parmi les coups de coeur


On voyage !

Les photos de nos voyages

on vous a vu

  • Statistiques depuis 2006
  • [] aujourd'hui
  • [] en ligne

 

ON TROUVE !

 

Loading

ON EN EST   

Retrouvez-nous sur Critiques Libres   Retrouvez nous sur Trip advisor
Retrouvez nous sur Babelio   C'est Wiki sait tout  
Notre logo   Le contenu de ce blog n'est pas libre de tout droit, cliquez pour le détail

On A Tout Archivé

11 octobre 2009 7 11 /10 /octobre /2009 09:48
Le site du théâtre 14
  Qui parle d'offenser la grammaire de grand-mère ?

Ah quel plaisir d'entendre et savourer ces textes qui ont traversé quatre siècles !
La poésie de Molière est ici superbement mise en scène, la diction est extraordinaire de fluidité qui met en valeur la modernité et l'universalité des propos en les sortant de leur gangue de vers (mais comment font-ils ? on avait eu presque du mal à lire le texte avant, butant régulièrement sur les mots et les rimes ?).
C'est Arnaud Denis qui met en scène Les femmes savantes au Théâtre 14, et le succès de la pièce leur fait jouer les prolongations jusque fin octobre, dépêchez-vous !
Décor moderne et costumes d'époque, texte du XVII° et diction très actuelle.
Avec une équipe d'acteurs excellents, à commencer par la douce Marie-Julie Baup qui joue Henriette (sur l'affiche), la "blonde" de la famille.
Et que dire de la folle Bélise qu'incarne la malicieuse Anne-Marie Mailfer !
Arnaud Denis himself joue le pédant Trissotin.
Le père est Jean-Pierre Leroux, toujours excellent, ici en mari partagé entre d'un côté un foyer qu'il voudrait paisible avec une fille qu'il voudrait heureuse et de l'autre côté la crainte des ires et courroux de sa femme.
Ah sa femme, justement, dont le costume est endossé par Jean-Laurent Cochet : déjà chez Molière, ce rôle était assumé par un homme ce qui ajoute évidemment force et présence au personnage. Ainsi que quelques ambiguïtés : avec ce couple où la "femme" domine le mari. Avec ces femmes qui veulent devenir les égales des hommes. Mais aussi, est-on sûr que Molière vise bien les femmes puisque le rôle est tenu par un homme ?
On ne vous fera pas l'affront de vous raconter la pièce puisque vous vous souvenez très certainement de vos cours de français mais vous pouvez réviser sur Wikipédia.
Arnaud Denis a choisi de mettre en avant le drame familial avec ces frères, soeurs et époux écartelés entre nourritures terrestres et spirituelles (tel le visage d'Henriette sur la belle affiche).
BMR a, comme d'habitude, sut retenir toute la substantifique moelle des propos de l'auteur ; quelques citations frappées au coin du bon sens, un bon sens toujours intact qui a su traverser les siècles  :
[...] Je consens qu'une femme ait des clartés de tout ;
Mais je ne lui veux point la passion choquante
De se rendre savante afin d'être savante ;
Et j'aime que souvent, aux questions qu'on fait,
Elle sache ignorer les choses qu'elle sait.
[...] Il n'est pas bien honnête, et pour beaucoup de causes,
Qu'une femme étudie et sache tant de choses.
Former aux bonnes moeurs l'esprit de ses enfants,
Faire aller son ménage, avoir l'oeil sur ses gens,
Et régler la dépense avec économie,
    
Doit être son étude et sa philosophie. 
MAM a eu une toute autre lecture des vers de Molière ... mais c'est moi qui tiens le clavier, non mais ! kicéki commande !

Pour celles et ceux qui aiment les mots d'esprit.

Partager cet article

Repost 0
Published by BMR & MAM - dans Pestacle
commenter cet article

commentaires

On A Tout Rangé