Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le blog de A à Z

Pratique : tous nos coups de coeur par ordre alphabétique, le répertoire du blog  Nos belles photos de nos beaux voyages
Pratique : tous les artistes et groupe de musique par ordre alphabétique d'auteur, le répertoire du blog  Pratique : tous les films par ordre alphabétique d'auteur, le box office du blog

Les bouquins de A à Z

Pratique : tous nos bouquins par ordre alphabétique d'auteur, le répertoire  Pratique : tous nos bouquins nordiques par ordre alphabétique d'auteur, ne perdez pas le nord
Pratique : tous nos polars par ordre alphabétique d'auteur, le répertoire des polars  Pratique : tous nos bouquins asiatique par ordre alphabétique d'auteur, le répertoire des auteurs asiatiques du blog
Pratique : toutes nos BD par ordre alphabétique, l'annuaire des BD du blog  Nos meilleurs petits bouquins, les opsucules minuscules de moins de 100 pages
Le best-of de nos meilleurs bouquins, les coups de coeur parmi les coups de coeur  Les suggestions du chef, coups de coeur parmi les coups de coeur


On voyage !

Les photos de nos voyages

on vous a vu

  • Statistiques depuis 2006
  • [] aujourd'hui
  • [] en ligne

 

ON TROUVE !

 

Loading

ON EN EST   

Retrouvez-nous sur Critiques Libres   Retrouvez nous sur Trip advisor
Retrouvez nous sur Babelio   C'est Wiki sait tout  
Notre logo   Le contenu de ce blog n'est pas libre de tout droit, cliquez pour le détail

On A Tout Archivé

14 septembre 2006 4 14 /09 /septembre /2006 20:40
La Promesse Toujours pour accompagner les photos de notre périple en Asie, voici le roman d'un auteur français, Stéphane Fière, qui vit actuellement en Chine, à Shanghai.
Son roman décrit la vie des paysans pauvres victimes de la corruption et des expropriations, devenus des "émigrants de l'intérieur" et qui viennent chercher du travail dans les grandes villes, en l'occurrence dans le bâtiment à Shanghai. La promesse de Shanghai c'est en quelque sorte, l'envers du décor du boom économique de la Chine.
La suite du roman décrit avec beaucoup d'ironie l'ascension sociale du héros et toutes les petites magouilles qui lui permettent peu à peu de s'en sortir.
On y découvre également les occidentaux (et les français) vus au travers des yeux chinois : décapant, même si parfois le trait semble un peu forcé.
L'écriture simple de Stéphane Fière et l'humour de son bouquin en font une lecture très facile.

Ici à Shanghai pas de pitié inutile : le gros possoin gobe le petit poisson qui avale les crevettes, le camion écrase la voiture qui écrase la moto qui écrase le piéton.
... Ensuite nous nous promenons le long de la rue Xizang et dans le marché aux oiseaux j'achèterai pour elle un grillon adulte et son panier en osier, il crissera du matin au soir pour que je me souvienne de cette journée.
... Ces amis étrangers, tout de même, comment peuvent-ils s'imaginer un seul instant que nous allons nous laisser prendre par leurs pièges grossiers et jeter par dessus bord nos six mille années d'histoire et le flamboiement de notre prodigieuse civilisation pour un bout de pain sans goût, un peu de leur verroterie, les gadgets peinturlurés de leurs techniciens ou des marchandises dont nous n'aurons jamais le moindre besoin. C'est certain ils nous prennent pour des japonais.
Repost 0
Published by BMR & MAM - dans Bouquin
commenter cet article
14 septembre 2006 4 14 /09 /septembre /2006 20:28
Paul Theroux Après avoir traversé la Chine à pied avec Ma Jian sur les chemins de poussière rouge, voici de quoi la parcourir de nouveau en train avec Paul Theroux et son roman : la Chine à petite vapeur.
Cet américain globe-trotter a livré de nombreux récits de ses voyages et son parcours en train dans la Chine de Deng Xiaoping (il y a près de vingt ans) est d'une belle écriture.
Le récit de ses rencontres pittoresques dans les gares, les wagons ou les villes est pimenté d'un humour très caustique et on ne s'y ennuie pas un instant.
Paul Theroux est parti de Londres pour gagner Pékin par le transmongolien : c'est donc tout naturellement ce livre qui nous aura accompagnés tout au long de notre voyage en Asie.
Theroux devra finir son voyage en voiture pour gagner Lhassa au Tibet (on est en 1986) et il aura ces mots prémonitoires alors que, vingt ans plus tard, la Chine vient tout juste d'inaugurer le train Qinghai-Tibet (le dernier tronçon Golmud-Lhassa vient d'ouvrir en juillet 2006), le train le plus haut du monde : Mais la raison principale pour laquelle le Tibet reste si peu développé et si anti-chinois - et si totalement démodé et plaisant -  c'est qu'il est l'une des seules merveilles de la Chine qui ne soit pas desservie par le chemin de fer. La chaîne du Kunlun garantit que le train n'atteindra jamais Lhassa.

D'autres extraits à déguster avant le voyage :
Il ne suffit pas aux chinois d'avoir levé l'interdiction de la publicité commerciale ; ils ne se contentent pas de coller des affiches ou de dresser des enseignes; ils préfèrent le contact direct - prendre le touriste par le bouton de sa veste, importuner le péquenot qui débarque de son lointain Gansu, hurler dans les porte-voix, agiter des drapeaux sous votre nez.
... Dans la plupart des autres pays , un bosquet, une prairie ou même un désert définit un paysage; si bien que vous associez immédiatement le pommier avec le Canada, le chêne avec l'Angleterre, le bouleau avec l'Union Soviétique et le désert et la jungle avec l'Afrique. Mais rien de tel ne nous vient à l'esprit en Chine, où la caractéristique la plus commune et la plus manifeste d'un site est un être humain - habituellement une foule d'êtres humains. Chaque fois que je comtemplais un paysage, il y avait un être humain qui me rendait mon regard.
... Les chinois, dans leur innocence, viennent regarder les étrangers comme on va au spectacle.
Repost 0
Published by BMR & MAM - dans Bouquin
commenter cet article
9 septembre 2006 6 09 /09 /septembre /2006 09:41
Le LucernaireAu Lucernaire (Paris VI°) et jusqu'au 4 novembre, le roman de Jules Verne est aimablement détourné et revisité façon café-théâtre.
Fou rire garanti (sur scène comme en salle) par une petite troupe de 5 comédiens, tous très bons et qui ont vraiment la pèche. Outre les personnages du roman (Phileas Fogg et son valet Passe-Partout), ils incarnent toute une galerie de portraits savoureux : un arabe commerçant, deux hindous fanatiques, un honorable chinois (ah ! l'éternelle sagesse des proverbes chinois ...), cinq ou six consuls d'ambassade (on ne sait plus trop), deux marins aux moeurs curieuses, cinq anglaises aux courses, deux cow-boys du far-west et on en oublie ! Comme d'usage les voyages réservent de multiples surprises et l'on y croise pêle-mêle : Lionel Jospin, Bernadette Chirac, la reine d'Angleterre et même un éléphant.
L'histoire de Jules Verne donne lieu ici à un texte intelligent et sans temps mort, avec de multiples facettes et même des chansonnettes pour un spectacle rafraichissant à voir en famille qui fera le plaisir des jeunes comme des moins jeunes.
Si par chance, forte de son succès (bonne presse et salle comble), la petite troupe s'en va tourner en province : ne les manquez pas !
Repost 0
Published by BMR & MAM - dans Pestacle
commenter cet article
6 septembre 2006 3 06 /09 /septembre /2006 19:37

Le site d'Arte Mardi 5 et mercredi 6 septembre Arte diffuse 4 heures de documentaire sur Mao.
Le film est bâti sur la biographie de Philip Short récemment parue chez Fayard. Mais autant le livre était indigeste et beaucoup trop détaillé pour rester facilement lisible, autant le reportage est passionnant.
C'est l'occasion de redécouvrir (ou de découvrir ...) plusieurs volets de l'histoire récente de la Chine : depuis la guerre avec le Japon jusqu'à la Révolution Culturelle, en passant par les interviews des derniers survivants de la Longue Marche.
De plus, le montage parallèle d'images d'archives et d'images récentes nous fait voyager très astucieusement au gré des événements, dans la Chine d'hier et d'aujourd'hui, et de Beijing à Shangai.
Pour ceux qui auront manqué la téloche ou qui voudront revoir le film, il est disponible en DVD sur Arte ou sur Amazon et même en vidéo à la demande (voir notre billet sur la VoD).

Repost 0
Published by BMR & MAM - dans Cinoche
commenter cet article
3 septembre 2006 7 03 /09 /septembre /2006 20:03
Allocine Les inconditionnels (comme nous) de Miyazaki ne manqueront pas la sortie si longtemps attendue de Nausicaä de la vallée du vent.
Ce dessin animé date de 1984 et marque les débuts des studios d'animation japonais Ghibli. Le film ne possède pas encore tout à fait le souffle épique qui fera plus tard le succès de Princesse Mononoké mais tous les ingrédients sont là qui composent l'univers de Miyazaki.
Ainsi dans cette fable écolo-philosophique, seule celle qui sait surmonter sa peur de l'autre et communiquer avec la nature (végétaux et animaux) saura sauver l'humanité de ses folies.
Un autre site sur le film et le manga de Miyazaki qui en est à l'origine.
Repost 0
Published by BMR & MAM - dans Cinoche
commenter cet article
3 septembre 2006 7 03 /09 /septembre /2006 19:24
AllocineLa saison ciné s'ouvre avec une palme d'or bien méritée pour Ken Loach qui entremèle, dans Le vent se lève, petite histoire et Grande Histoire. Des images très fortes, souvent dures, pleines d'émotion, pour filmer au ras des hommes, les années sombres de l'indépendance naissante (les années 20) et les luttes fratricides (c'est bien le mot) qui endeuillèrent le pays et qui marquèrent, pour Ken Loach, le rendez-vous manqué avec le socialisme irlandais.
Repost 0
Published by BMR & MAM - dans Cinoche
commenter cet article
2 septembre 2006 6 02 /09 /septembre /2006 07:50
Le site du Louvre avec une visite virtuelleUne occasion de plus de (re)visiter Le Louvre : les sous-sols de l'aile Sully sont ouverts au public et offrent un extraordinaire voyage dans l'espace-temps.
Une très belle promenade en bois a été aménagée dans les anciennes douves du château de Charles V entre les vestiges des murailles : c'est un moment magique !


Dans la foulée, ne manquez pas non plus la Galerie Apollon, restaurée et ré-ouverte en 2004 : la galerie est digne de Versailles et abrite les trésors des Rois de France. Contenant et contenu valent le détour, c'est superbe !
Repost 0
Published by BMR & MAM - dans Paris
commenter cet article
28 août 2006 1 28 /08 /août /2006 19:37
Cliquer pour une planche de la BD Encore une BD de science-fiction chez Dargaud avec le cycle d'Aldebaran du brésilien Leo qui signe les dessins et le scénario.
Une BD à l'atmosphère indéfinissable, faite d'un peu de naïveté : au fil des pages les ados comme les adultes se laissent prendre au charme de l'histoire et des personnages perdus sur leur lointaine planète.
A tel point que nous allons embarquer pour le second cycle avec la saison qui s'intitule Bételgeuse (à suivre donc ...).
Depuis, la suite avec Bételgeuse.
Repost 0
Published by BMR & MAM - dans BD bulles
commenter cet article
20 août 2006 7 20 /08 /août /2006 20:54
Le site du Groupe FLes 22 et 23 septembre (et oui on en parle avant, car après il sera trop tard !), le Groupe F se produira au parc de la Villette (21h, prairie du Triangle) et donnera un spectacle pyrotechnique gratuit en plein air.
Nous avions déjà été les voir au même endroit l'an dernier et nous comptons bien cette fois encore admirer toute cette équipe qui associe les jeux de lumières, de musiques, d'explosions, de flammes et de feu.
Bien sûr, on avait trouvé certaines séquences plus réussies que d'autres mais toutes étaient innovantes et impressionnantes ... et le spectacle est gratuit ! Alors, rendez-vous sur la pelouse !

Leur site donne les dates et lieux de leurs autres spectacles.


A noter aussi, le vendredi 15/9 : les Couturiers du Ciel sur le parvis de La Défense (feu d'artifice annuel sous la Grande Arche).
Repost 0
Published by BMR & MAM - dans Pestacle
commenter cet article
10 août 2006 4 10 /08 /août /2006 14:47
La tourneuse de pagesIl n'est guère difficile cet été de repérer les bonnes toiles : après Volver, Vol 93 et 2 for the money dont on a déjà parlé, voici La Tourneuse de Pages qui propose un menu idéal pour ce chaud mois d'août puisque la vengeance est un plat qui se mange froid, voire même glacé. Et c'est à la même température que le scénario met en scène les sublimes Catherine Frot et Déborah François.
On y écoute de la belle musique même si l'on y apprend qu'elle n'adoucit pas vraiment les moeurs et que les autographes peuvent être dévastateurs. Mais on ne vous en dit pas plus et vous laisse apprécier cette trouble histoire ...
Repost 0
Published by BMR & MAM - dans Cinoche
commenter cet article

On A Tout Rangé