Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le blog de A à Z

Pratique : tous nos coups de coeur par ordre alphabétique, le répertoire du blog  Nos belles photos de nos beaux voyages
Pratique : tous les artistes et groupe de musique par ordre alphabétique d'auteur, le répertoire du blog  Pratique : tous les films par ordre alphabétique d'auteur, le box office du blog

Les bouquins de A à Z

Pratique : tous nos bouquins par ordre alphabétique d'auteur, le répertoire  Pratique : tous nos bouquins nordiques par ordre alphabétique d'auteur, ne perdez pas le nord
Pratique : tous nos polars par ordre alphabétique d'auteur, le répertoire des polars  Pratique : tous nos bouquins asiatique par ordre alphabétique d'auteur, le répertoire des auteurs asiatiques du blog
Pratique : toutes nos BD par ordre alphabétique, l'annuaire des BD du blog  Nos meilleurs petits bouquins, les opsucules minuscules de moins de 100 pages
Le best-of de nos meilleurs bouquins, les coups de coeur parmi les coups de coeur  Les suggestions du chef, coups de coeur parmi les coups de coeur


On voyage !

Les photos de nos voyages

on vous a vu

  • Statistiques depuis 2006
  • [] aujourd'hui
  • [] en ligne

 

ON TROUVE !

 

Loading

ON EN EST   

Retrouvez-nous sur Critiques Libres   Retrouvez nous sur Trip advisor
Retrouvez nous sur Babelio   C'est Wiki sait tout  
Notre logo   Le contenu de ce blog n'est pas libre de tout droit, cliquez pour le détail

On A Tout Archivé

20 avril 2007 5 20 /04 /avril /2007 19:29
Le site officielVoici les Folies Bergères habilement transformées en Kit Kat Club pour les besoins de la reprise du musical Cabaret, mis en scène par Sam Mendes.
La première partie avec plusieurs intermèdes «façon théâtre» pour mettre en place personnages et situations nous a paru un peu trop explicative et manquer un peu de rythme.
Mais la petite troupe se démène sur scène pour donner un spectacle vivant et punchy : orchestre et chansons sont vite au rendez-vous.
L'équipe des «filles» surtout, qui arrivent tour à tour, à danser, chanter et même jouer de la musique, rien que ça !
Claire Pérot notamment, qui tient le rôle principal de Sally Bowles, déménage et a vraiment une voix «qui assure» comme en témoignent les ovations qui applaudissent chacune de ses chansons.
Malgré tout, le spectacle «grand public» nous a semblé un peu trop sage et consensuel et MAM gardait un souvenir plus fort et plus dérangeant de la mise en scène de Jérôme Savary de 1986.
Pour ce cabaret, à voile aussi bien qu'à vapeur, où les nuits berlinoises essaient de vous faire oublier ce qui se passe dehors et la montée du nazisme, on aurait sans doute aimé ici un peu plus de provocation, de kitsch ... comme dans la scène des ombres chinoises ou le final.

Plus d'infos sur ce musical avec Wikipédia.
Repost 0
Published by BMR & MAM - dans Pestacle
commenter cet article
11 avril 2007 3 11 /04 /avril /2007 07:49
La Comédie des ChampsAprès avoir fait un tabac au Théâtre 13, Rutabaga Swing, comédie en chansons, est repris à la Comédie des Champs Elysées.
Même si c'est là l'occasion d'une amusante révision d'histoire, ce n'est pas tant la pièce de théâtre elle-même qui est intéressante : un vaudeville dans un hôtel en 1942 avec tous les clichés des grandes heures de la petite collaboration avec l'occupant.
Ce sont plutôt les chansons qui émaillent la pièce : entonnées avec entrain par la petite troupe, ces fraîches et naïves mélodies font indéniablement le succès du spectacle.
L'occasion de rêver en compagnie du Fou Chantant, Charles Trenet : Papa pique et maman coud, Mon coeur fait boum, et bien d'autres ...
Toute une époque !
Spectacle "tout public", idéal pour de jeunes ados.

D'autres en parlent ici et on peut voir une vidéo .
Repost 0
Published by BMR & MAM - dans Pestacle
commenter cet article
27 février 2007 2 27 /02 /février /2007 11:59
Les mimes ne peuvent pas parler mais ils bloguentUn clown-mime-show (sic !) à ne pas manquer que celui de Julien Cottereau, le mime-bruiteur que l'on avait déjà remarqué (et qui nous avait esbrouffés) dans le spectacle du Cirque du Soleil.
On retrouve le mime aujourd'hui sur la scène du théâtre des Mathurins jusque fin avril, tel un Pierrot tombé de la lune avec son corps en caoutchouc.
Comme souvent dans un one-mime show, le spectacle manque encore un peu de contenu et d'unité pour tenir la durée mais la technique reste bluffante.
Et Julien Cottereau atteint vraiment des sommets de maîtrise scénique lorsqu'il est capable de faire monter sur les planches un spectateur et, sans un mot, de l'entraîner avec lui aux pires pitreries. Tout le monde se régale, et lui le premier !

Pour ceusses qui auraient loupé la superbe magie du Cirque du Soleil l'an passé, la troupe nous revient tout en musiques et en couleurs à Saint-Denis à partir du 10 mai.
Repost 0
Published by BMR & MAM - dans Pestacle
commenter cet article
9 février 2007 5 09 /02 /février /2007 08:54
Une occasion à ne pas manquer que celle de (re)visiter au théâtre de l'Athénée (superbe lieu) la Cantatrice Chauve d'Eugène Ionesco, dans une mise en scène de Jean-Luc Lagarce.
Cette reprise trouve sa place dans le cadre de l'année Lagarce qui commémore l'auteur-metteur en scène disparu trop tôt en 1995.
La pièce de Ionesco (l'anti-pièce, disait-il), tant critiquée en 1957 à ses débuts, fête cette année son cinquantenaire et est toujours à l'affiche du théâtre de la Huchette où elle approche de la 20.000ème !
Aujourd'hui à l'Athénée, les compères de JL. Lagarce ont repris sa mise en scène d'il y a quinze ans avec la même équipe de comédiens. Jusqu'au décor d'origine qui a été retrouvé.
Et tout est fait pour rendre très accessible le texte pourtant difficile du théâtre absurde de Ionesco : musique, boîte à rires, effets de lumière, ding-dong d'horloges, ... et surtout un incroyable travail de mise en scène du texte qui, à lui seul, vaut le déplacement.
A cela s'ajoute l'excellent jeu des six comédiens qui semblent visiblement prendre autant de plaisir que nous à savourer ce texte.
On ressort de l'Athénée avec une sensation étrange. Non pas celle d'avoir assisté en spectateur à une pièce, fut-elle excellente, jouée par de bons comédiens sur une scène mais plutôt l'impression d'avoir regardé avec eux leur propre jeu mis en scène : ils étaient avec nous pour nous aider à apprécier le texte, pour nous accompagner dans une sorte de connivence sympathique.
Ce que confirme d'ailleurs le surprenant final ... on ne vous en dit pas plus.
Un bel hommage à Ionesco et à Lagarce. Un délicieux moment de théâtre.
Repost 0
Published by BMR & MAM - dans Pestacle
commenter cet article
27 janvier 2007 6 27 /01 /janvier /2007 16:23
Le site de ZingaroCela fait plusieurs années que nous avions vu Zingaro la désormais célèbre troupe de Bartabas.
Au Fort d'Aubervilliers, la troupe dispose maintenant d'un très beau lieu de spectacle tout en bois, chaleureux et adapté aux galops des chevaux tout autour de la piste.
Nous avons assisté cette fois-ci à Battuta, une sorte de mariage gitan où l'on retrouve beacoup des ambiances de Kusturica.
Aujourd'hui le spectacle tient plus du nouveau cirque tout public que des savants numéros de dressage des débuts de Bartabas (à l'époque parfois un peu obscurs il fallait le reconnaitre).
Il en reste la magie des chevaux et des cavaliers, toujours présente, celle de la musique de deux orchestres tziganes (cuivres et cordes) qui se répondent au rythme des numéros, et quelques moments fugitifs de pure beauté comme les passages de la mariée aux ballons ...
Des photos ici.
Repost 0
Published by BMR & MAM - dans Pestacle
commenter cet article
25 décembre 2006 1 25 /12 /décembre /2006 08:29
Le site du théâtreAprès la Framboise frivole et le Jazz et la Diva, encore un spectacle musico-humoristique comme on les aime : le Quatuor, au théâtre de Paris.
Moins délirant et enthousiaste que la Framboise, moins subtil et intime que le Jazz et la Diva, le Quatuor est un aimable spectacle tout public, une autre occasion de réviser nos classiques de Mozart à Jimi Hendrix ou de découvrir les paroles méconnues des Quatre saisons de Vivaldi.
Les quatre compères jouent de leurs voix au moins aussi bien que de leurs violons et, même si le show tarde un peu à se mettre en place, on a bien aimé le tour du monde des musiques religieuses ou encore Shakespeare mis en musiques de toutes sortes, le tout avec virtuosité et humour.
Repost 0
Published by BMR & MAM - dans Pestacle
commenter cet article
22 décembre 2006 5 22 /12 /décembre /2006 06:07
Le site de JJ VanierC'est la seconde fois en peu de temps que nous allons voir Jean-Jacques Vanier (nous avions vu l'an passé "à part ça la vie est belle"), et le plaisir est toujours intact.
Il reprend cet hiver un ancien texte ("l'envol du pingouin") au théâtre de la Bruyère.
Cet humoriste, mime et acteur possède avant tout le don de raconter joliment les histoires avec une diction inimitable et l'art de captiver une salle entière à lui tout seul, là sur une scène dépouillée.
On explore avec lui le monde de l'absurde (on pense parfois à Devos). Ce conteur hors pair empile les petites histoires, tirées de son monde loufoque et poétique et enchainées avec astuce.
Mais peu à peu cet empilement savamment amené et agencé commence à vaciller et ce mille-feuilles de l'absurde finit par s'écrouler dans un délire complet. On en redemande et on est content car il nous ressert à plusieurs reprises.
Repost 0
Published by BMR & MAM - dans Pestacle
commenter cet article
7 décembre 2006 4 07 /12 /décembre /2006 18:08
Le site du balletCertes ce n'était qu'à Paris, certes il est désormais trop tard (ça se termine le 10/12), mais vraiment, nous ne pouvons pas passer sous silence le ballet de Matthew Bourne, Swan Lake, qui est un peu la version "gay" du Lac des Cygnes (puisque le cygne est un mâle ...), qui nous a véritablement enchantés, comme d'ailleurs toute la salle du théâtre Mogador debout pour applaudir et acclamer les danseurs et les musiciens.
Des décors ingénieux, des costumes et des tableaux variés, des trouvailles de mise en scène très astucieuses (le cabaret, le théâtre dans le théâtre, ...), beaucoup d'humour mais aussi de la poésie (le prince rêve du cygne) et bien sûr la musique et la danse mises à la portée de tous.
Au point même que Piotr Ilitch Tchaikovski semble avoir écrit sa musique, si moderne ici, tout exprès pour le ballet de Matthew Bourne !
A la sortie, on se disait (et on entendait les mêmes échos) que l'on reverrait bien ce spectacle une seconde fois pour en apprécier d'autres facettes, tellement il est riche et varié.
On est vraiment très très loin de l'ennuyeuse danse académique.
Nous avions manqué ce spectacle l'an passé, et on ne peut que vous souhaiter l'occasion de l'apprécier lors d'une prochaine tournée : vraiment, ne manquez pas ce véritable show qui mérite bien plusieurs "coeurs" !
... il reste le DVD, disponible.
Repost 0
Published by BMR & MAM - dans Pestacle
commenter cet article
18 novembre 2006 6 18 /11 /novembre /2006 18:33
Le siteLes parisiens n'ont que jusqu'au 2 décembre pour courir au Lucernaire (qui est un peu notre cantine culturelle) et voir Inconnu à cette adresse.
Une courte pièce qui va droit à l'essentiel. Accompagnés d'un violon, deux acteurs vont s'affronter au travers d'un échange épistolaire : leur amitié initiale (ça commence en chanson) va peu à peu se transformer en haine (ça finit en drame).
L'un est juif et reste aux Etats-Unis, l'autre est allemand et vient de rentrer au pays en 1933 alors que le national-socialisme monte rapidement. Inutile de vous en dire plus. Ce seront ces mots "Inconnu à cette adresse" qui précipiteront le drame.
La mise en scène (Xavier Béja) est simple, du moins en apparence, mais elle colle parfaitement au texte que l'on jurerait écrit exprès (une nouvelle de Taylor Kressmann que ceux qui manqueront la pièce devraient pouvoir lire avec intérêt). Le tout donne un spectacle où suspense et tension vont rapidement croître jusqu'à l'astucieux dénouement final.
Depuis, on a lu le bouquin : encore plus fort !
Repost 0
Published by BMR & MAM - dans Pestacle
commenter cet article
3 novembre 2006 5 03 /11 /novembre /2006 18:39
Le siteDidier Lockwood (le jazz) et Caroline Casadesus (la diva) reviennent sur scène jusqu'en décembre au théâtre Tristan Bernard.
Nous avions vu Le Jazz et la Diva l'an passé dans un théâtre de la rue de la Gaité et nous avions été littéralement enchantés par ce spectacle musical plein d'humour et de finesse.
Le couple (à la ville comme à la scène) met en musique ses scènes de la vie conjugale et cela donne un duo plein de dérision et de virtuosité où s'opposent et se répondent le violon jazzy de l'un et le chant lyrique de l'autre. Une façon fort plaisante de redécouvrir quelques grands classiques et deux excellents artistes.
Voir aussi : le quatuor et la framboise frivole.
Repost 0
Published by BMR & MAM - dans Pestacle
commenter cet article

On A Tout Rangé