Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de A à Z

Pratique : tous nos coups de coeur par ordre alphabétique, le répertoire du blog  Nos belles photos de nos beaux voyages
Pratique : tous les artistes et groupe de musique par ordre alphabétique d'auteur, le répertoire du blog  Pratique : tous les films par ordre alphabétique d'auteur, le box office du blog

Les bouquins de A à Z

Pratique : tous nos bouquins par ordre alphabétique d'auteur, le répertoire  Pratique : tous nos bouquins nordiques par ordre alphabétique d'auteur, ne perdez pas le nord
Pratique : tous nos polars par ordre alphabétique d'auteur, le répertoire des polars  Pratique : tous nos bouquins asiatique par ordre alphabétique d'auteur, le répertoire des auteurs asiatiques du blog
Pratique : toutes nos BD par ordre alphabétique, l'annuaire des BD du blog  Nos meilleurs petits bouquins, les opsucules minuscules de moins de 100 pages
Le best-of de nos meilleurs bouquins, les coups de coeur parmi les coups de coeur  Les suggestions du chef, coups de coeur parmi les coups de coeur


On voyage !

Les photos de nos voyages

on vous a vu

  • Statistiques depuis 2006
  • [] aujourd'hui
  • [] en ligne

 

ON TROUVE !

 

Loading

ON EN EST   

Retrouvez-nous sur Critiques Libres   Retrouvez nous sur Trip advisor
Retrouvez nous sur Babelio   C'est Wiki sait tout  
Notre logo   Le contenu de ce blog n'est pas libre de tout droit, cliquez pour le détail

On A Tout Archivé

21 juin 2010 1 21 /06 /juin /2010 06:09
Le site officiel

La magie du cinéma.

Après les fameuses Triplettes de Belleville, Sylvain Chomet reprend crayons et pinceaux pour un nouveau tour de passe-passe : L'illusionniste.

Hommage mélancolique et appuyé à Jacques Tatischeff himself, auteur du scénario original jamais sorti en film, le dessin animé de Sylvain Chomet est délicieux de nostalgie.

Hommage aux magiciens et artistes en fin de carrière d'un music-hall passé de mode, à une époque (le début des années 60) où le monde découvrait le rock anglais, les juke-box et les premières télés.

Notre illusionniste, croisement réussi entre Mr. Hulot (pas Nicolas, l'autre) et Jacques Tati (célèbre jusque dans les milieux de la mode pour avoir inventé le pantacourt) , s'en va jusqu'au fin fond de l'Écosse pour pouvoir jouer quelques derniers tours et arrive encore à émerveiller une jeune fille perdue en ce trou paumé.

Tous deux rejoignent Édimbourg. L'illusionniste y retrouve quelques collègues (acrobates, ventriloques, ...) dont la carrière sombre tout comme la sienne, la jeune fille y trouvera ...ah, ça vous le saurez seulement en allant voir ce beau dessin animé.

Tout cela est bourré de références aux années 60 en général et à Jacques Tati en particulier.

On a beaucoup aimé le zeste de non-sense qui pimente l'arrivée en Grande-Bretagne jusque dans les Highlands et le début de la relation un peu trouble entre la jeune fille écossaise et son espèce d'oncle magicien.

On a moins aimé le sérieux qui entoure l'épisode Édimbourg : Sylvain Chomet s'y montre trop appliqué.

Mais tous les dessins, on dirait des aquarelles, sont superbes.


Pour celles et ceux qui aiment les lapins qui sortent des chapeaux.

Partager cet article

Repost 0
Published by BMR & MAM - dans Cinoche
commenter cet article

commentaires

InFolio 18/07/2010 14:14



Si les dessins sont à la hauteur de ceux des triplettes de belleville, ça doit valloir le coup d'oeil. Mais j'attendrai une sortie DVD, l'occasion qu'on me le prète... parce que là, je peux pas
trop aller au ciné en ce moment.



dasola 26/06/2010 17:39



Bonjour, j'ai trouvé que le film démarre bien jusque dans les Highlands puis en effet, quand l'histoire se passe à Edimbourg (pourquoi Edimbourg), je me suis demandé ce que Chomet voulait nous
dire. La phrase "Les magiciens n'existent pas" est terrible. Mon ami à trouvé tout cela très triste. En revanche, visuellement, c'est une splendeur. Bonne après-midii.



On A Tout Rangé